……………………………………..

Richard toi!

 

Création 2016 / Pascale Bongiovanni

……………………………………..

L’histoire
Une équipe de techniciens attend une compagnie qui doit monter un Shakespeare…
Ils errent sur le plateau avec comme seule fiche technique une liste de matériel en tout genre,
lumière, son, vidéo, quelques bouts de décors, quelques parties de costumes…
Et puis la nouvelle tombe : personne ne viendra…
Après la déception et les grognements d’usage envers le lieu, la direction et le manque de
considération, les techniciens décident de prendre leur destin en main et de monter le
Shakespeare… Ils se servent donc de ce qu’offre une scène pour créer l’oeuvre : projecteurs, poulies, câbles,
instruments de musique, appareils vidéo, public et mettent en jeu leur corps pour donner leur représentation d’un Richard : ce sera un RICHARD TOI !

……………………………………..

Chargement du lecteur...

……………………………………..

Note d’intention
« Kennedy, Hitler, Gandhi,
en tête de gondole, parmi les livres de cuisine et les manuels d’oenologie.
Hitler est désormais un loisir comme un autre.
Il est devenu un best-seller.
Les gens ont pitiés quand ils arrivent au chapitre du suicide.
Et ça, nous devons en profiter. »
L’année de Richard, Angélica Liddell

……………………………………..

Richard, c’est toi, c’est moi.
Dans notre société contemporaine sa figure est multiple et porte un nom : le pouvoir…
D’ordre collectif au travers du pouvoir intellectuel, armé, financier, médiatique, émotionnel…
D’ordre intime, toi, moi, dans nos incompréhensions, notre fatigue et facilité, à ne plus
considérer la misère de l’autre, de sa douleur qui est forcément moindre que la mienne.
L’omniprésence du monstre est invisible.
RICHARD TOI ! questionnera cette invisibilité, notre faculté à nous sauvegarder sans se
soucier des conséquences, à ne plus se questionner pour ne pas avoir à réagir, à avoir peur.

C’est par nos techniques respectives que nous allons chercher Richard.
C’est par le visuel, le son, la lumière et nos corps mis en risque dans un danger maîtrisé, les
chocs corporels, le rire et la peur offerte de nos expériences de techniciens, que nous allons
faire hurler tous ces monstres.

Pascale Bongiovanni

……………………………………..

Équipe
Tous sur scène – Tous techniciens – Tous en jeu !
Conception du projet et Lumière Pascale Bongiovanni
Régie générale et plateau Muriel Laborde, Laurent Marro
Assistantes plateau Fanette Guillaume-Gentil, Anne-Claude Goustiaux
Musique et sons Nicolas Lespagnol-Rizzi
Vidéo Loran Chourrau & Erik Damiano
Stagiaire Mathilde Durand
Construction David Simonnet (Théâtre de Nîmes) – Merci à Nicolas Simonneau (l’Usine)

Merci aux participants : Adèle, Alexis, Anne-Marie, Christophe, Corentine, David, Elian, Emilie, François, Igor, Isabel, Jean-Luc, Maeva, Mathilde, Patrick, Sandy

Production
Groupe SansDiscontinu, Théâtre de Nîmes Scène Conventionnée pour la danse contemporaine, l’Usine Centre National des Arts de la Rue – Tournefeuille / Toulouse Métropole

En résidence (2014-2016)
Théâtre du Merlan / Scène Nationale / Marseille
Théâtre du Centaure / Marseille
Montevideo / Marseille
l’Usine / Tournefeuille Toulouse Métropole
Théâtre de Nîmes / Scène conventionnée pour la danse contemporaine / Nîmes

Création le 9 février 2016 au Théâtre de Nîmes (représentations les 9 et 10 février 2016)

Remerciements
Théâtre Le Merlan / Marseille, Komm-n-act / Marseille, Texen / Vendargues